haut de la page


Nous écrire

 

facebook
Page facebook

 

Les diplômes d'Etat
dans le domaine de l'animation


Le rappel historique de l'évolution des diplômes

Historiquement, la formation dans le domaine de l'animation a pris son ancrage sur les bases de l'éducation populaire. Les années 60 ont vu apparaître les premières formations dans le domaine du travail social et culturel. On assiste alors à une professionnalisation progressive du métier d'animateur par l'apparition de formations qualifiantes agréées par le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

 

Après la mise en place du DECEP (Diplôme d'Etat de Conseiller d'Education Populaire) élaboré en 1964 par le ministère de la Jeunesse et des Sports à l'attention de son propre personnel, la création du CAPASE (Certificat d'Aptitude à la Promotion des Activités Socio-Educatives) va mobiliser la participation des associations d'éducation populaire. Ce diplôme sera ensuite remplacé en 1983 par le DEFA (Diplôme d'Etat relatif aux Fonctions d'Animation - niveau 3). La filière formation pour le métier d'animateur commence à s'organiser à partir de 1986 avec la venue du BEATEP (Brevet d'Etat d'Animateur Technicien d'Education Populaire - niveau 4) puis du BAPAAT (Brevet d'Aptitude Professionnelle d'Assistant Animateur Technicien de la jeunesse et des sports - niveau 5) en 1993. En 1996, le premier DEDPAD (Diplôme d'Etat de Directeur de Projet d'Animation et de Développement - niveau 2) est organisé à l'INJEP (Institut National de la Jeunesse et de l'Education Populaire).

 

La filière professionnelle des diplômes de l'animation s'est construite dans des logiques différentes. Le BAPAAT comme le DEDPAD ont été, contrairement au BEATEP et au DEFA, élaborés à partir d'une étude prospective des emplois. Notons qu'il existe, parallèlement au champ de l'éducation populaire, des diplômes universitaires : DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) Carrières sociales option animation socioculturelle, DEUST (Diplôme d'Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques) et licence professionnelle en lien avec l'animation, DESS (Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées) " Animation et développement local "…

 

La rénovation des diplômes

Les enjeux de la réforme sont conséquents. Pour le ministère de la J/S, la priorité est de mieux répondre à l'évolution de la demande sociale en matière d'offre et d'encadrement des activités physiques, sportives, éducatives, sociales et culturelles. Le renforcement de l'adéquation emploi/formation doit être optimisé, notamment dans le cadre de l'émergence d'activités et de situations professionnelles nouvelles. L'implication forte des partenaires sociaux dans la définition des qualifications professionnelles est sollicitée. Enfin, les formations proposées par ce ministère doivent être en adéquation avec le schéma général de la formation professionnelle en France.

 

Pour le ministère de la Jeunesse et des Sports, il s'agit principalement de :

 

S'adapter à l'emploi, répondre à la demande sociale et à l'évolution des métiers dans les champs de la jeunesse, de l'éducation populaire et des sports
Construire des diplômes à partir de l'analyse prospective des métiers
Améliorer la lisibilité du dispositif de formation
Construire une filière de formation
Faciliter la Validation des Acquis et de l'Expérience (VAE)
Conforter la place du ministère de la Jeunesse et des Sports dans le dispositif national de la formation professionnelle

 

Le premier diplôme visé par cette rénovation est le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport). Sa création en 2001 va entraîner de profonds changements dans l'organisation du dispositif de formation. Deux nouveaux diplômes vont faire ensuite leur apparition en 2005 : le DEJEPS (Diplôme d'Etat de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport) et le DESJEPS (Diplôme d'Etat Supérieur de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport).

 

Pour les personnes n'ayant pas terminé leurs formations, ou n'ayant pas encore validé toutes les épreuves, des dates butoirs ont été déterminées par la DRDJS Midi-Pyrénées. Aujourd'hui, il n'est plus possible de s'inscrire dans une formation BEATEP, DEFA ou DEDPAP.

 

Les caractéristiques principales des diplômes

Tous les diplômes présentés ci-dessous sont transversaux à l'animation socioculturelle et à l'animation sportive. Nous avons cependant privilégié les informations utiles à la compréhension des diplômes du Ministère de la Jeunesse et des Sports dans le domaine de l'animation socioculturelle.

 

BAPAAT

Brevet d'Aptitude Professionnelle d'Assistant Animateur Technicien de la Jeunesse et des Sports

Niveau 5

 

Le BAPAAT atteste d'une qualification professionnelle pour l'encadrement, l'animation et l'accompagnement des activités physiques et sportives et des activités socioculturelles (y compris en Accueil Collectif de Mineurs). Il constitue le premier niveau de qualification professionnelle dans les filières préparant aux métiers relevant de la Jeunesse et des Sports.

 

Il comprend trois options :

 

" Loisirs du jeune et de l'enfant " et plus particulièrement dans les accueils collectifs de mineurs, structures d'accueil périscolaire, maisons des jeunes, maisons de quartier, équipements de proximité …

" Loisirs tout public dans les sites et structures d'accueil collectif " et plus particulièrement dans les villages de vacances, les stations thermales, les stations balnéaires, les offices de tourisme, les gîtes ruraux, les bases de loisirs, les parcs d'attraction…

" Loisirs de pleine nature " auprès d'un public de tous âges et plus particulièrement dans les parcs naturels, les parcs nationaux et toutes les structures promouvant les loisirs de pleine nature.

 

Les titulaires de ce diplôme sont des assistants. Aussi, l'exercice de leurs fonctions d'animation (organisation et encadrement d'une activité socio-éducative) se fait obligatoirement sous la responsabilité d'un cadre d'un niveau supérieur de qualification.

 

Pas de condition préalable de diplôme, mais un bon niveau de pratiques professionnelles nécessaire. Il est possible de s'engager dans une formation BAPAAT dès l'âge de 16 ans en sachant que le diplôme ne peut être délivré qu'à partir de 18 ans. Il faut satisfaire aux épreuves d'admission organisées par le centre de formation.

 

Directement auprès des organismes de formation.

 

Le BAPAAT est organisé en formation modulaire afin de mieux structurer les connaissances en relation directe avec les activités professionnelles visées. La formation se déroule en alternance (de 1500 à 2000 heures) prévoyant ainsi des périodes en centre de formation et en structure d'accueil. La phase préalable de positionnement permet d'individualiser les parcours des stagiaires avec notamment des allègements possibles.

 

Une épreuve de mise en situation professionnelle s'inscrit dans le projet d'animation du candidat. Un entretien avec le jury porte sur le parcours de formation et l'expérience professionnelle du candidat et s'appuyant notamment sur son livret de formation.

 

BPJEPS

Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport
Niveau 4

 

Ce diplôme atteste l'acquisition d'une qualification dans l'exercice d'une activité professionnelle en responsabilité à finalité éducative ou sociale, dans les domaines d'activités physiques, sportives, socio-éducatives ou culturelles.

 

Dans le domaine de l'animation, quatre spécialités sont plus particulièrement ciblées :

 

" Loisirs Tous Publics " (LTP)
" Animation culturelle "
" Animation sociale "
" Techniques de l'Information et de la Communication " (TIC)

 

En fonction des spécialités, on retrouve principalement :

Des directeurs d'un Accueil Collectif de Mineurs (ACM) et/ou d'un Centre de Loisirs Associé à l'Ecole (uniquement pour LTP ou une autre spécialité BP comprenant une Unité Capitalisable Complémentaire (UCC) sur les fonctions de direction d'un ACM)
Des animateurs ou animateurs-coordinateurs d'un secteur enfance et/ou jeunesse
Des animateurs de projets socioculturels : animation locale, manifestation culturelle, accompagnement groupes amateurs …
Des animateurs dans des structures du secteur médico-social (maison de retraite, centre social, instituts divers …). Ils interviennent auprès de " publics fragilisés par un risque de rupture de liens sociaux, par une perte d'autonomie physique et/ou psychologique ou déjà inscrits dans un processus d'isolement ou d'exclusion " (Annexe 1 de l'arrêté du 13.12.02 portant création de la spécialité " Animation sociale ")
Des animateurs multimédia dans des centres d'information pour la jeunesse ou autres structures développant des activités TIC à dimension socio-éducative

 

Satisfaire à la vérification des exigences préalables : présentation d'un dossier retraçant son expérience dans l'animation et expliquant ses motivations
Sont dispensées les personnes titulaires d'un BAPAAT, BASE ( ), BAFA, BAFD ou tout diplôme de niveau IV

 

Directement auprès des organismes de formation
Organisation d'épreuves de sélection

 

Le principe de l'alternance s'applique au BPJEPS prévoyant ainsi des périodes en centre de formation et en entreprise. Une phase de positionnement permet de définir, pour chaque stagiaire, un parcours individualisé de formation (prise en compte des acquisitions et des besoins de formation).

 

Le BPJEPS s'obtient par la capitalisation de 10 unités capitalisables (UC). Les 4 premières sont transversales, les cinq suivantes sont spécifiques à la spécialité et la dernière est une unité d'adaptation définie par l'organisme de formation.

 

Les unités transversales sont les suivantes :

UC 1 : être capable de communiquer dans les situations de la vie professionnelle
UC 2 : être capable de prendre en compte les caractéristiques des publics pour préparer une action éducative
UC 3 : être capable de préparer un projet ainsi que son évaluation
UC 4 : être capable de participer au fonctionnement de la structure

 

Chaque organisme de formation élabore son dispositif de certification permettant la validation des Unités Capitalisables. Par conséquent, la nature et le nombre des épreuves certificatives diffèrent en fonction des organismes de formation. Ce dispositif de validation est conforme aux textes réglementaires du diplôme et doit être agréé par le jury régional BPJEPS. Sur proposition du jury régional, le directeur régional de la J/S délivre les Unités Capitalisables (UC). Le diplôme est obtenu quand toutes les UC sont acquises par le candidat.

L'organisme de formation de la FRMJC Midi-Pyrénées organise un des nombreux BPJEPS en Midi-Pyrénées.

 

DEJEPS

Diplôme d'Etat de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport
Niveau 3

 

Pour la spécialité " Animation socio-éducative ou culturelle ", le DEJEPS atteste des compétences suivantes (arrêté du 20.11.06) :

Concevoir un projet d'action dans le cadre des objectifs de l'organisation
Coordonner la mise en œuvre d'un projet d'action
Conduire les démarches pédagogiques
Conduire des actions de formation

 

Le DEJEPS comporte deux mentions possibles :

 

La mention " Développement de projets, territoires et réseaux "

Selon l'Arrêté du 27 avril 2007, l'animateur DEJEPS :

Pilote la mise en œuvre de projets d'animation dans le cadre des valeurs de l'éducation populaire
Soutient le travail en équipe
Organise le travail partenarial
Met en œuvre des démarches participatives d'éducation populaire
Accompagne l'implication des bénévoles
Organise la mobilisation des moyens
Conduit des interventions de formation au sein de son équipe

 

La mention " Animation sociale "
N.B : la création de cette mention relève des deux ministères de la Santé, de la Jeunesse et des Sports et celui du Travail , des Relations Sociales, de la Famille et de la Solidarité.

Selon l'Arrêté du 14 février 2008, l'animateur social :

Conçoit l'animation dans une démarche d'éducation populaire, au sein d'une structure de l'intervention sociale
Travaille en équipe avec des professionnels de formation et de culture professionnelle différentes
Prend en compte la personne dans une action collective et dans une démarche d'intervention sociale avec un accompagnement individualisé des publics en situations d'exclusion ou d'isolement social ou professionnel
Coordonne des projets d'animation en prenant en compte les caractéristiques des publics en situation d'handicap, de dépendance et d'exclusion
Conduit des actions de formation auprès d'autres professionnels et de bénévoles

 

On retrouve principalement des animateurs - coordinateurs, des animateurs de réseau, des coordinateurs d'activités, des responsables d'un secteur d'animation, des coordinateurs de projets collectifs au sein d'un territoire, des animateurs qui accompagnent l'implication des bénévoles et des animateurs de séquences de formation.

 

Etre titulaire d'un des diplômes suivants :
Diplôme de niveau IV du champ de l'animation (BEATEP, BPJEPS) ou,
Diplôme de niveau III ou,
Niveau IV de formation avec une expérience d'animation de six mois ou 1600 heures d'activités professionnelles ou bénévoles
+ être titulaire du PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1) anciennement AFPS (Attestation de Formation de Premiers Secours)

 

Directement auprès des organismes de formation.
Organisation d'épreuves de sélection

 

La formation se déroule en moyenne sur 10 mois selon le principe de l'alternance (période en structure d'accueil et en centre). La formation initiale correspond à un minimum de 700 heures en centre et 500 heures en entreprise.

 

Le DEJEPS s'obtient par la capitalisation de 4 unités capitalisables (UC). Les 2 premières sont transversales, la troisième est spécifique à la spécialité et la dernière est relative à la mention.

UC 1 : être capable de concevoir un projet d'action
UC 2 : être capable de coordonner la mise en œuvre d'un projet d'action
UC 3 : être capable de conduire des démarches pédagogiques dans une perspective socio-éducative
UC 4 : être capable d'animer en sécurité dans le champ d'activité.

Chaque organisme de formation élabore son dispositif de certification permettant la validation des Unités Capitalisables. Par conséquent, la nature et le nombre des épreuves certificatives diffèrent en fonction des organismes de formation. Ce dispositif de validation est conforme aux textes réglementaires du diplôme et doit être agréé par le jury régional DEJEPS. Sur proposition du jury régional, le directeur régional de la J/S délivre les Unités Capitalisables (UC). Le diplôme est obtenu quand toutes les UC sont acquises par le candidat.

 

DESJEPS

Diplôme d'Etat Supérieur de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport
Niveau 2

DESJEPS spécialité " Animation socio-éducative ou culturelle " et mention " Direction de structure et de projet ".

Pour la spécialité, le DESJEPS atteste des compétences suivantes (arrêté du 20.11.06) :

Préparer la prise de décision stratégique
Piloter le projet de développement d'une organisation
Diriger une organisation
Réaliser le bilan d'activité d'une organisation
Organiser des actions de formation de formateurs dans le cadre des réseaux professionnels de l'organisation

 

Pour la mention, le DESJEPS atteste les compétences suivantes (arrêté du 27.04.07) :

 

Fédérer les différents partenaires dans la conception d'un projet de développement en lien avec les valeurs de l'éducation populaire
Concevoir des démarches participatives et d'éducation populaire
Accompagner les instances d'élus dans la formalisation de projets de développement
Analyser les enjeux des territoires pour y inscrire l'action de la structure
Concevoir des axes de formation des acteurs de la structure ou du projet de développement
Organiser des actions de formation de formateurs, dans le cadre des réseaux professionnels de l'organisation

 

Directeur, chef de projet, directeur d'équipement, délégué régional, délégué départemental, responsable de secteur, directeur de service, directeur de structure, directeur d'association.

 

Etre titulaire d'un des diplômes suivants :
DEFA ou diplômes reconnus équivalents
DEJEPS spécialité " animation socio-éducative ou culturelle "
Diplôme de niveau 3 dans le champ de l'animation enregistré au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles)
Diplôme de niveau 2 enregistré au RNCP
Ou justifier de 36 mois d'activités professionnelles ou bénévoles, correspondant à 2400 heures minimum.

 

Directement auprès des organismes de formation
Organisation d'épreuves de sélection

 

La formation se déroule en moyenne sur 10 mois selon le principe de l'alternance (période en structure d'accueil et en centre). La formation initiale correspond à un minimum de 700 heures en centre et 500 heures en entreprise.

 

Le DESJEPS s'obtient par la capitalisation de 4 unités capitalisables (UC). Les 2 premières sont transversales, la troisième est spécifique à la spécialité et la dernière est relative à la mention.

UC 1 : être capable de construire la stratégie d'une organisation du secteur
UC 2 : être capable de gérer les ressources humaines et financières de l'organisation du secteur
UC 3 : être capable de diriger un projet de développement
UC 4 : être capable d'organiser la sécurité dans le champ d'activité.

Chaque organisme de formation élabore son dispositif de certification permettant la validation des Unités Capitalisables. Par conséquent, la nature et le nombre des épreuves certificatives diffèrent en fonction des organismes de formation. Ce dispositif de validation est conforme aux textes réglementaires du diplôme et doit être agréé par le jury régional DESJEPS. Sur proposition du jury régional, le directeur régional de la J/S délivre les Unités Capitalisables (UC). Le diplôme est obtenu quand toutes les UC sont acquises par le candidat.

 

Retrouvez tous ces diplômes sur Jeunesse et Sports

 

 

Ce qu'il faut retenir

Un nouveau positionnement par rapport aux anciens DEFA et DEDPAD

Si on se réfère uniquement à la logique des niveaux professionnels, le DEJEPS se substitut au DEFA (niveau III) et le DESJEPS au DEDPAD (niveau II). A y regarder de plus près, le DEJEPS s'affirme comme un diplôme d'animateur centré sur le projet ainsi que sur les pratiques éducatives et pédagogiques. C'était bien sûr le cas avec l'ancien DEFA, mais celui-ci comportait également des unités de formation orientées vers la gestion de structures d'animation. C'est désormais le DESJEPS qui s'affirme dans ce domaine de compétences.


Une logique de compétences qui s'applique à tous les diplômes

Les nouveaux diplômes sont construits sur la logique de compétences en réponse aux études prospectives des emplois. La consultation des référentiels professionnels (environnement et activités professionnels, métiers visés) ainsi que des référentiels de certification (les compétences à acquérir) vous apporteront une meilleure compréhension des diplômes et des spécialités. Cette conception des diplômes a notamment permis leur accès par la voie de la VAE.


L'accès de ces diplômes par la voie de la VAE

La loi de modernisation sociale du 17.01.2002 prévoit notamment le développement du système de validation des acquis de l'expérience et la création du répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Tous ces diplômes sont désormais enregistrés au RNCP et sont donc accessibles par la VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) ; ce qui n'était pas le cas du DEFA.

La VAE est une procédure qui permet de faire reconnaître officiellement les expériences et les compétences acquises tout au long de la vie professionnelle et personnelle afin d'obtenir tout ou partie d'un diplôme, d'un titre ou d'un certificat de qualification.

Les personnes souhaitant s'engager dans une démarche VAE doivent justifier de trois années d'activités professionnelles et/ou bénévoles dans le secteur visé par le diplôme. Les compétences mobilisées dans les différentes expériences doivent correspondre aux exigences (domaines et niveaux de compétences) attendus par le diplôme.


Des responsabilités accrues pour les organismes de formation

Les organismes de formation qui souhaitent préparer aux diplômes doivent obligatoirement obtenir une habilitation du directeur régional de la jeunesse et des sports du lieu de formation. Cette habilitation leur permet, dorénavant, de mettre en œuvre l'intégralité du dispositif de formation depuis l'inscription jusqu'à l'organisation des certifications.

Les formations proposées, si elles doivent toutes répondre aux exigences réglementaires de J/S, présentent donc des caractéristiques différentes. Par ex : les épreuves de sélection, les programmes, la gestion de l'alternance ou les épreuves de certification ne sont pas identiques d'un organisme à l'autre. Renseignez-vous.


Le parcours individualisé, un principe essentiel dans les dispositifs de formation

Les modalités de parcours pour parvenir à l'obtention d'un diplôme sont aujourd'hui multiples. Des passerelles entre les diplômes J/S de l'animation et du sport existent. Le choix entre une formation en continue ou en discontinue est possible. La voie de la VAE ouvre également de nouvelles perspectives. En clair, autant de parcours possibles en fonction des personnes, de leurs expériences et de leurs niveaux de formation. La prise en compte des possibilités de financement (employeur, OPCA, Conseil Régional …) induit des choix et des stratégies personnelles pour accomplir son projet. Au final, chacun doit penser et définir son projet professionnel (ses motivations, ses besoins, ses objectifs), organiser son parcours (investissement dans la formation, équilibre entre vie personnelle et professionnelle) et choisir une formation (pertinence du diplôme au regard de son projet et des moyens disponibles pour le réaliser).

La phase de positionnement organisée en début de formation permet de prendre en compte les acquisitions et les besoins de formation de chaque stagiaire. En accord avec les formateurs, un parcours individualisé de formation est ensuite déterminé. Celui-ci peut notamment comporter des allègements.


Le positionnement de la CORAFEP

En tant que membre fondateur de la CORAFEP (Coopération Régionale des Associations de Formation de l'Education Populaire) nous participons à des travaux d'ingénierie de formation sur les nouveaux DEJEPS et DESJEPS. Ce travail entre organismes de formation nous permet de partager nos analyses sur l'évolution des métiers ainsi que nos approches sur la conceptualisation des dispositifs de formation. Mais surtout, nous souhaitons affirmer nos compétences collectives dans le secteur de la formation professionnelle et véhiculer les valeurs fondamentales sous-tendant l'éducation populaire.

Les associations de la CORAFEP (CEMEA, FRANCAS, UFCV, Foyer Ruraux et FRMJC) s'engagent à une complémentarité et à une harmonisation dans leurs offres de formation.


Les équivalences entre les divers diplômes

 

Les équivalences : DEFA - DEDPAD - DEJEPS - DESJEPS

Vous êtes...Vous bénéficiezComment ?
Titulaire du DEFA ou d’un diplôme équivalent.Du DEJEPS Animation socio-éducative ou culturelle mention « développement de projets, territoires et réseaux ».En faire la demande à la DRJS avec copie du diplôme.
En cours DEFA et avez les 5 UF validées (GAO, ESA, PRH, TA et l’approfondissement) plus 24 mois d’activité professionnelle ou bénévole dans le champ d’activité.Du DEJEPS Animation socio-éducative ou culturelle mention « développement de projets, territoires et réseaux ».En faire la demande à la DRJS avec copie du livret de formation en cours de validité et l’attestation de validation des UF et du stage pratique.
En cours DEFA et avez validé les UF ESA, TA et le stage pratique.De l’UC 1 « Concevoir un projet d’animation » du DEJEPS Animation SEC mention « développement de projet ».En faire la demande à la DRJS avec la copie du livret de formation en cours de validité et l’attestation de validation des UF et du stage pratique.
En cours DEFA et avez validé les UF PRH, TA et le stage pratique.De l’UC 2 « coordonner la mise en œuvre d’un projet d’animation » du DEJEPS Animation SEC mention « développement de projet »En faire la demande à la DRJS avec la copie du livret de formation en cours de validité et l’attestation de validation des UF et du stage pratique.
En cours DEFA et avez validé les UF PRH, TA et le stage pratique.De l’UC 3 « conduire des démarches pédagogiques » du DEJEPS Animation SEC mention « développement de projet ».En faire la demande à la DRJS avec la copie du livret de formation en cours de validité et l’attestation de validation des UF et du stage pratique.
Titulaire du DEFA ou un diplôme équivalent et 24 mois d’activité professionnelle ou bénévole dans au moins un des cinq grands groupes d’activités du DESJEPS et de niveau II.Du DESJEPS Animation socio-éducative ou culturelle mention « Direction de structure et de projet »En faire la demande à la DRDJS avec la copie du diplôme et les attestations d’activités professionnelles ou bénévoles.
En cours DEFA et avez les 5 UF validées (GAO, ESA, PRH, TA et l’approfondissement) plus 24 mois d’activité professionnelle ou bénévole dans le champ d’activité du DESJEPS et de niveau II (cf. fiche RNCP). Vous rédigez également un dossier professionnel analysant une activité correspondant au DESJEPS.Du DESJEPS Animation socio-éducative ou culturelle mention « Direction de structure et de projet ».En faire la demande à la DRJS avec la copie du livret de formation en cours de validité, les attestations de validation des UF, les attestations d’activités professionnelles ou bénévoles et le dossier professionnel.
Titulaire du DEFA ou un diplôme équivalent et 24 mois d’activités professionnelles ou bénévole dans le champ d’activité du DEJEPS et de niveau II.De l’UC 3 « Diriger un projet de développement » et de l’UC 4 « Organiser la sécurité dans le champ d’activité » du DESJEPS Animation socio-éducative ou culturelle mention « Direction de structure et de projet ».En faire la demande à la DRJS avec la copie du diplôme et les attestations d’activités professionnelles ou bénévoles.

 

 

Les équivalences : BEATEP - BPJEPS

Vous possédez : Les équivalences sont :
UF Générale BEATEP Toute spécialité UC 1 et UC 4 BPJEPS Toute spécialitéArrêté du 06/05/2004 (article 2)
UF Pédagogique BEATEP Toute spécialité UC 2 et UC 3 BPJEPS Toute spécialitéArrêté du 06/05/2004 (Article 3)
BEATEP Spécialité Activité Sociale, Vie locale Supprimé à compter du 1er juillet 2008 Arrêté du 13/12/2005 (Article 5) 10 UC du BPJEPS Loisirs Tous Publics Arrêté du 24/02/2003 (Article 6)
BPJEPS Spécialité Animation Sociale Arrêté du 26/03/2007 (Article 5)
BEATEP Spécialité Activités Culturelles et d’ExpressionSupprimé à compter du 1er janvier 2008 Arrêté du 12/01/2007 (Article 1) 10 UC du BPJEPS Spécialité Animation Culturelle Arrêté du 23/07/2007 (Article 1)
Associé au BAFD BPJEPS Spécialité Loisirs Tous PublicsArrêté du 26/03/2007 (Article 2)
BEATEP Spécialité Activités Scientifiques et TechniquesSupprimé à compter du 1er janvier 2009 Arrêté du 16/01/2006 (Article 4) BPJEPS Spécialité Techniques de l’Information et Communication Arrêté du 26/03/2007 (Article 3)
Associé au BAFD BPJEPS Spécialité Loisirs Tous PublicsArrêté du 26/03/2007 (Article4)

 

 



éducation populaire